Les plantes aromatiques


                                    
Aucun vote pour le moment

Les plantes aromatiques

Saveurs et vertus des "bonnes herbes"

Fraîches ou séchées, les herbes aromatiques sont connues et utilisées depuis la nuit des temps. On sait que les Égyptiens de l'Antiquité utilisaient déjà les herbes pour leurs vertus médicinales et leurs huiles essentielles. On a aussi découvert qu'ils s'en servaient pour aromatiser les plats et la bière. Chaque peuple utilisait ainsi les « bonnes herbes » qui poussaient spontanément dans sa région, pour conserver les aliments mais aussi pour traiter certaines maladies. Par la suite, l'usage des plantes s'est répandu sous forme de tisanes, de décoctions et d'huiles essentielles. Aujourd'hui, ces herbes aromatiques sont utilisées avec art par les plus grands chefs.

Ce Clin d'œil explique les nombreux avantages qu'il y a à utiliser sans modération les différentes plantes aromatiques dont nous disposons : en parfumant nos aliments, ces herbes nous permettent notamment de cuisiner avec moins de graisses et de sel, pour une nourriture plus saine, meilleure pour notre santé. De plus, ces herbes ont en commun un certain nombre de vertus : elles sont antiseptiques, elles favorisent la digestion, aident à supprimer les fermentations intestinales, les flatulences et les gaz intestinaux. Elles contiennent des sels minéraux (du fer, du calcium, du potassium, du magnésium, ...) et des vitamines précieuses (provitamine A, vitamines des groupes B, C et E).

On apprendra ici comment les cultiver, les conserver, les préparer, les consommer, avant de passer au détail des principales herbes qui sont à notre disposition : aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, estragon, menthe, origan, persil, romarin, sauge, thym, verveine odorante...


PAGES
FORMAT
COLLECTION
N° COLLECTION
ISBN
10 138 x 210 Clin d'oeil 57 978-2-88905-010-9

2,99 €

Disponible

Fraîches ou séchées, les herbes aromatiques sont connues et utilisées depuis la nuit des temps. On sait que les Égyptiens de l'Antiquité utilisaient déjà les herbes pour leurs vertus médicinales et leurs huiles essentielles. On a aussi découvert qu'ils s'en servaient pour aromatiser les plats et la bière. Chaque peuple utilisait ainsi les « bonnes herbes » qui poussaient spontanément dans sa région, pour conserver les aliments mais aussi pour traiter certaines maladies. Par la suite, l'usage des plantes s'est répandu sous forme de tisanes, de décoctions et d'huiles essentielles. Aujourd'hui, ces herbes aromatiques sont utilisées avec art par les plus grands chefs.
Ce Clin d'œil explique les nombreux avantages qu'il y a à utiliser sans modération les différentes plantes aromatiques dont nous disposons : en parfumant nos aliments, ces herbes nous permettent notamment de cuisiner avec moins de graisses et de sel, pour une nourriture plus saine, meilleure pour notre santé. De plus, ces herbes ont en commun un certain nombre de vertus : elles sont antiseptiques, elles favorisent la digestion, aident à supprimer les fermentations intestinales, les flatulences et les gaz intestinaux. Elles contiennent des sels minéraux (du fer, du calcium, du potassium, du magnésium, ...) et des vitamines précieuses (provitamine A, vitamines des groupes B, C et E).
On apprendra ici comment les cultiver, les conserver, les préparer, les consommer, avant de passer au détail des principales herbes qui sont à notre disposition : aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, estragon, menthe, origan, persil, romarin, sauge, thym, verveine odorante...