Sur le chemin du cœur

Quand Claire, thérapeute et mère célibataire, tombe sous le charme de Fred, elle est loin d’imaginer le terrible point commun qui relie ses origines familiales à son nouveau coup de cœur. Leur relation naissante en est bouleversée et réveille leurs blessures respectives.
Claire décide alors de sortir définitivement des schémas répétitifs en travaillant intensivement sur ses jugements et croyances. Quant à Fred, il part sur le toit du monde pour se mesurer à lui-même, malgré tous les dangers que cela implique. Les chemins intérieurs qu’ils choisissent d’emprunter sont aussi escarpés et semés d’embûches que l’ascension de l’Everest. Claire et Fred s’aimeront-il suffisamment pour recevoir l’autre tel qu’il est ? Parviendront-ils à pardonner l’innommable ?
Sur le chemin du cœur parcourt avec finesse et force les schémas répétitifs, les rencontres karmiques et la possibilité du pardon, prémices de toute guérison.

Un roman thérapeutique #MeToo qui ravira les amoureux d’aventure.

17,90

À propos

ISBN: 978-2-88953-328-2
Format: 140 x 210
Nombre de pages: 208
Année d'édition: 2020
(1 avis client)


Mary Laure Teyssedre est praticienne en soins énergétiques. Après des études supérieures en école de commerce, elle est devenue maître Reiki enseignante et diplômée Barbara Brennan Healing Science®. Elle reçoit en séances individuelles et organise des formations en développement personnel et énergétique.

1 avis pour Sur le chemin du cœur

  1. Virginie Ligot

    Holala, j’ai lu “Sur le chemin du cœur” et je l’ai trouvé bouleversant !

    D’abord, j’ai aimé l’écriture de l’auteure et elle m’a captivée (j’ai lu le roman en seulement 2 jours, malgré la journée de travail et la vie de famille).

    Ensuite, et surtout, le sujet et sa façon l’aborder sont absolument à lire !!! Ils abordent une nouvelle vérité qu’il était temps de mettre au grand jour. La dualité de toute chose et de toute situation (ombre et lumière)! Le besoin criant de dépasser les jugements imposés par la société au fil des siècles. Jésus disait pourtant bien “Que celui qui n’a jamais jugé…”.

    Enfin, je constate que le sujet de l’abus me touche personnellement. J’ai dû déposer le livre à certains passages et ancrer mon énergie.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.