Lait de vache : blancheur trompeuse

Méfiez-vous des faux amis !

La question :Le lait de vache, destiné au veau qui grossit d'un kilogramme par jour pendant 6 mois, est-il adapté au bébé et à l'homme, seul mammifère à se nourrir du lait d'une autre espèce ? La réponse : De nombreuses recherches ont conduit médecins, hygiénistes et chercheurs à soupçonner la nocivité du lait de vache et à le considérer comme un aliment non spécifique à l'homme, responsable de nombreuses pathologies. Cette idée renverse ce que la médecine croyait savoir, heurte nos croyances et notre relation affective au lait et rend difficile un nouveau regard sur cet aliment et les changements alimentaire qui en découlent. Mais pour beaucoup la santé est à ce prix.

4,95

À propos

ISBN: 978-2-88353-144-4
Format: 105 x 175
Nombre de pages: 96
Année d'édition: 1998
Iridologue, nutritionniste du CEHMN (Collège européen de naturopathie), auteur de nombreux articles et ouvrages sur la vie saine.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Lait de vache : blancheur trompeuse”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *